FR | EN

#20


Jean-Baptiste Caron
prix BOESNER à JEUNE CREATION Paris 2012

DEGRÉS D'INCERTITUDE

Exposition du 11 janvier jusqu'au 2 mars 2013

Vernissage jeudi 10 janvier 2013, 18h - 22h
un projet d'exposition de Rosario Caltabiano et Nathalie Desmet


Jean-Baptiste Caron, À l'aplomb des hauteurs, 2012, fil, poussièrs, 9 x 4 cm

À la recherche d’un point d’équilibre susceptible de l’extraire de la gravité, Jean-Baptiste Caron interroge les lois physiques ou mécaniques relatives aux notions de pesanteur, d’impesanteur, de densité ou de légèreté. À l’aide d’un vocabulaire évoquant le glissement imperceptible d’un état vers un autre : transformation, évolution, involution, entre-deux ou inframince, il propose un univers où la moindre faille, le moindre grain de sable fait basculer nos certitudes. Chez lui, une sphère roulant sur un plan horizontal forme une spirale de Fibonacci, des objets ordinaires se maintiennent en équilibre instable, le plomb devient aérien et à l'inverse la poussière se solidifie. Dans les travaux de Jean-Baptiste Caron, les forces de gravité ou d’attraction terrestres sont détournées afin de proposer un autre système dynamique de concentration des énergies. Celui-ci symbolise aussi pour l’artiste la conquête de son propre centre de gravité.  
 Nathalie Desmet

Les autres vernissages le 10 janvier parmi les galeries du Grand Belleville :  Marcelle Alix, Balice Hertling, Contexts, Crèvecoeur, Emmanuel Hervé, Galerie de Roussan, Suzanne Tarasieve / LOFT19, Treize, Galerie Jocelyn Wolff


Vue de l'exposition













Jean-Baptiste Caron, Le petit attracteur, 2012, béton, plastiques, miroir, poussière,
50x50x16 cm
Jean-Baptiste Caron, Le petit attracteur, 2012, béton, plastiques, miroir, poussière,
50x50x16 cm (détail)




Jean-Baptiste Caron, Et soudain le réel vacille, 2013, verre, eau, Ø7x27cm

Jean-Baptiste Caron,  Mécanique du vivant,  2012, 
béton, polystyrène, pvc, Ø40cm