.....................................
FR | EN

JEAN-BAPTISTE CARON

ŒUVRES | BIOGRAPHIE | NEWS | PRESSE | TEXTES | PORTFOLIO | EXPOSITIONS à 22,48 m² :  #6 - #20 - #24 - #29 - #36 - #43


Les Secondes devenant des millénaires (série de 3), 2016, marbre de carrare, 24 x 24 x 4 cm

À la recherche d’un point d’équilibre susceptible de l’extraire de la gravité, Jean-Baptiste Caron interroge les lois physiques ou mécaniques relatives aux notions de pesanteur, d’impesanteur, de densité ou de légèreté. À l’aide d’un vocabulaire évoquant le glissement imperceptible d’un état vers un autre : transformation, évolution, involution, entre-deux ou inframince, il propose un univers où la moindre faille, le moindre grain de sable fait basculer nos certitudes.
Une bouteille en plastique transmutée en verre (Et soudain le réel vacille, 2013) tient son aplomb d'un équilibre en apparence instable. Le volume sphérique de Mécanique du vivant (2012) n’a pas le comportement auquel on s’attend. Au lieu de rouler en ligne droite, il prend une trajectoire inattendue qui finit en spirale. La spirale, l’une des formes les plus répandues dans la nature, symbolise aussi pour l’artiste la conquête de son propre centre de gravité. Où se trouve le point d’équilibre, le centre d’inertie ?
La courbe obtenue, proche d’une spirale de Fibonacci, dite aussi spirale d’or, est virtuellement sans limite.
La puissance imaginaire de l’infini est aussi invoquée dans Alea jacta est (2010), une succession de pavés en grès faisant chacun l’objet d’une opération de réduction, créant une suite potentiellement sans fin.
Avec son Mobile de poussières (2010), les très fines particules qui habituellement restent en suspension ou se déposent au grès des masses d’air, sont fixées et presque immobilisées pour devenir objet de contemplation. Cet intérêt pour la poussière et l'air se retrouve aussi dans ses dessins : la poussière de graphite s'organise en constellations grâce au souffle de l'artiste (Souffle, 2010).

Nathalie Desmet


Spirare, 2017, Miroir, traitement anti-buée, 45 x 27 cm


Terre vierge, 2017, Plastique, sel, sulfate de cuivre, zinc, 26 cm x 17 cm x 7 cm



Les secondes devenant des millénaires (série de 3), 2016, marbre de carrare, 24 x 24 x 4 cm


Les forces en présence, 2016, verre, vue de l'exposition "L'ensemble des circonstances", CNEAI, Chatou, France
Les forces en présences, 2016, verre

Belle Haleine, 2016, miroir, traitement anti-buée, métal, 34,5 x 17 x 15 cm 
Le minuit des mondes, 2015, Cristal noir, traitement anti-buée, 44 x 30 x 5 cm


L'ordre des choses, 2015, béton, fer à béton, 20 x 20 x 180 cm, 20 x 20 x 230 cm, 20 x 20 x 210 cm
Tension de sol, 2015, marbre vert, polystyrène, soufflante, tuyau, tourbe, 70 x 85 x 65 cm


Verre soufflé, 2015, verre, 112,5 x 187 cm


Verre soufflé, 2015, verre, 112,5 x 187 cm









































Verre soufflé, 2015, verre, 112,5 x 187 cm











L'espace d'un instant, 2015, fonte de fer, 12,5 x 12 x 11 cm
Dans la mesure du saisissable (tentative n°7), 2015, béton, cire, métal, 32 x 46 cm
Dans la mesure du saisissable (tentative n°7) (détail), 2015, béton, cire, métal, 32 x 46 cm
L'épaisseur de l'air ((Chaque respiration est une oeuvre qui n'est inscrite nulle part), 2015, miroir, traitement anti-buée, 100 x 60 cm
L'épaisseur de l'air ((Chaque respiration est une oeuvre qui n'est inscrite nulle part) (détail), 2015, miroir, traitement anti-buée, 100 x 60 cm
And if Nothing Had Ever Been..., 2014, miroir, traitement anti-buée, Ø 40 cm
And if Nothing Had Ever Been... (détail), 2014, miroir, traitement anti-buée, Ø 40 cm
La chute des corps, 2014, Verre, dimensions variables


























Poids et mesures, 2014, verre






















































La fabrique des courants d'air, 2014, Bois, ventilateur, fils, poulies, dimensions variables















Et soudain le réel vacille, 2013, Verre, eau, Ø 7 x 27 cm





























L'oeuvre de toute une vie, 2013, Poussière, marbre, 100 x 51 cm
L'oeuvre de toute une vie, 2013
La somme des possibles, 2013, acier doux, 25 x 25 cm
La somme des possibles, 2013



La part de l'infini, 2010-2012, Grès, dimensions variables
La part de l'infini, 2010-2012
Le petit attracteur, 2012, béton, plastiques, miroir, poussière, 50 x 50 x 16 cm
Le petit attracteur, 2012


A l'aplomb des hauteurs, 2012, Fil, poussière, 9 x 4 cm 
Remanence, 2011, Tirage numérique sur caisson lumineux, 44 x 32 cm
44,96 m², 2011, Miroirs, dimensions variables (vue de l’extérieur)
44,96 m², 2011, Miroirs, dimensions variables (vue de l’intérieur)

Mobile de poussières, 2010, Poussières, fils, plexiglass, dimensions variables
Mobile de poussières (2010), ARTISSIMA 2014, vue de l'exposition, Lingotto Fiere, Turin, Italie


Alea jacta est, 2010, Grès, dimensions variables




Carré noir sur fond blanc, 2010, Poussières, 23 x 23 cm
Carré noir sur fond blanc, 2010, Poussières, 23 x 23 cm

La fabrique des courants d'air, 2010, Bois, plexiglass, parpaings, ventilateur, fils, poulies, sac plastique, sable

Sans titre (souffle), 2010, Papier, poudre graphite, 50 x 65 cm
L'anima, 2010, Bois, PMMA, aspirateur, polystyrène, 200 x 65 cm